Comment s'habiller pour la Nautic Paddle 2021?

Vous avez la chance d'avoir été tiré au sort pour participer à la 11ᵉ édition de la Nautic Paddle?

Bravo ! C'est expérience inoubliable à vivre le long de la plus belle avenue de Paris : La Seine.

Que vous soyez débutant ou professionnel, le format de la course est vraiment accessible à tous !

Hiver oblige, le choix de la tenue est un point clé auquel il faut accorder du temps pour que cette course se passe dans les meilleures conditions.

Chez Ocean Essentials, nous avons participé aux premières éditions de l'événement, et nous sommes ravis de vous partager notre expérience.

Alors, prêt à pagayer bien au chaud au pied de la Tour Eiffel?

🙌 BON PLANS :🙌

1- Bien choisir sa planche

Certes, la Seine est une rivière qui peut paraître bien calme. Ajoutez-y mille planches de Paddle, elle devient rapidement beaucoup plus agitée. Méfiez-vous de ne pas choisir une planche trop étroite qui serait trop instable pour ce parcours.

Une planche large sera beaucoup plus confortable, sauf si vous avez décidé de jouer la gagne et de ramer en tête de la course (auquel cas la Seine est un véritable billard) 😉

2- Les conditions météo

Le jour du départ, il fera nuit au moment de la mise à l'eau. La moyenne des températures à Paris est de 4° à cette période. Ajoutez-y une petite brise et la température ressentie est proche de zéro ! Autant vous dire que faire du paddle dans ces conditions s'éloigne du cliché des plages ensoleillées l'été. Oubliez le maillot de bain et la crème solaire, bonjour les couches qui se superposent !

3- Choisir une combinaison sèche pour la course de paddle

Combinaison sèche paddle hiver homme

Attention, une fois sur votre planche, vous allez rapidement brûler des calories et monter en température (et transpirer). Le GROS INCONVÉNIENT d'une combinaison en Néoprène, c'est qu'elle n'est pas conçue pour évacuer la transpiration. Imaginez-vous faire un 10 km dans une combinaison intégrale en Néoprène : vous allez très rapidement surchauffer 🥵 et l'intérieur de votre combinaison sera trempé. Pour l'avoir vécu, c'est vraiment désagréable. Si en plus de ça, la température extérieure est en dessous de 10 degrés, votre transpiration restée prisonnière de votre combinaison va se refroidir, ce qui est encore plus désagréable.

Alors, pour vous éviter de ramer dans une combinaison froide et mouillée alors que vous n'êtes même pas tombé à l'eau, voici l'équipement ultime pour pratiquer le stand up paddle en hiver : la combinaison sèche de paddle.

C'est une combinaison spécifiquement conçue pour répondre aux particularités de la pratique du SUP par temps froid, et qui évite les problèmes liés à l'usage des combinaisons Néoprène.

Ces combinaisons sont à la fois souples, légères, étanches et respirantes : le combo parfait pour être à l'aise pendant une course.

Si vous souhaitez garder votre portable au sec, choisissez une combinaison avec une poche adaptée.

Notre sélection :

Imaginez une combinaison qui vous permette une liberté totale dans vos mouvements, comme une deuxième peau et qui vous maintient au sec tout en restant respirante. C'est l'un de nos modèles favoris depuis son lancement en 2016. Aucun risque de vous tromper en la choisissant. Tout est pensé pour vous garantir le maximum de confort et d’étanchéité.

Le petit plus : les manchons en latex et le système d'ouverture frontale, super pratique pour l'enfiler.

Combinaison sèche paddle hiver femme Starboard

4- Les sous-couches, légères et respirantes

Pour avoir bien chaud, il est indispensable de choisir une sous-couche technique adaptée à porter sous sa combinaison sèche. Portée à même la peau, une sous-couche technique apportera le confort nécessaire à la pratique du stand up paddle par temps froid.

Légers, respirants et non irritants, ces vêtements ne sont pas spécifiques à la pratique des sports nautiques, vous pouvez tout à fait utiliser les mêmes que pour la pratique des sports d'hiver.

Haut à manche longue et legging seront parfaits sous votre combinaison

Pour les plus frileux ou si la température est vraiment basse, vous pouvez ajouter une polaire technique respirante entre votre sous-couche et votre combinaison.

Notre sélection :

sous-couche technique paddle hiver Red Paddle

5 - Rester au chaud à la sortie de course

Le poncho est l'accessoire idéal pour se changer facilement et rester au chaud après la course. Il serait dommage de prendre froid après ce bel effort !

Lorsque les températures sont basses, nous vous conseillons un poncho à manches longues et doublé de polaire pour un maximum de confort.

Notre sélection :

Poncho paddle hiver red paddle

6- Les accessoires qui font la différence par temps froid

En conditions hivernales, voici les petits plus qui rendront votre course plus agréable :

  • Un bonnet classique, préférablement en laine, pour garder ses oreilles bien au chaud.
  • Pour les plus frileux : des gants en Néoprène, les plus fins possible pour garder de la liberté vos mouvements. L'idéal est de pagayer sans gants si vous le supportez afin de bien garder votre pagaie en main.
  • Vos pieds seront forcément sujets aux projections d'eau. Choisissez des chaussons en Néoprène d'au moins 3 mm pour les garder au chaud. Assurez-vous d'avoir une bonne adhérence sur votre planche.
  • Si vous souhaitez garder vos pieds au sec, il existe aussi des chaussettes étanches.
  • Selon votre vitesse, la course durera entre 1 h 15 et 2 h. Pensez à emporter une gourde isotherme pour vous hydrater ou vous réchauffer avec une boisson chaude.

Gourde isotherme Inox Fjord Lifestyle

Maintenant que vous êtes bien équipé, vous voilà prêt à profiter de la Nautic Paddle !

Et pour continuer à profiter de la pratique du Paddle cet hiver, direction Annecy du 21 au 23 janvier 2022 pour la GlaGla Race !

Nous, on vous donne RDV au départ, quai de Bercy !