Matériel obligatoire pour la pratique du Stand Up Paddle

10 Conseils pour naviguer en sécurité en stand up Paddle

Avant de vous délivrer nos conseils pour naviguer en sécurité, petit rappel du cadre légal en France autour de la pratique du Stand Up Paddle, qui est considéré comme un engin de plage.

Un engin de plage c'est quoi ?

Les petits kayaks et paddles de loisirs, dont la longueur est inférieure à 3,50 mètres, surfs, bouées, petits bateaux de plage gonflables sont des engins de plage. 
Une embarcation mue exclusivement par l'énergie humaine qui ne satisfont pas aux dispositions de stabilité et de flottabilité de l'article 240-2.09 de la division 240, quelles que soient leurs dimensions.
Les engins de plage ne peuvent s'éloigner à plus de 300 mètres du rivage et ne sont pas autorisés à naviguer de nuit.

Les planches de Stand Up Paddle de plus de 3,50 m, c’est-à-dire les 11’6 et plus, ne sont plus considérés comme des engins de plage.

 Ils sont donc autorisés à dépasser la bande des 300 m sans aller au-delà des 2 milles d’un abri, la navigation est obligatoirement la journée

Attention : les SUP gonflables de plus de 3,50 m seront autorisés à dépasser les 300 m à la seule condition qu’ils disposent d’une ou plusieurs réserves de flottabilité leur permettant de flotter avec la charge maximale recommandée en cas d’envahissement total du flotteur.

Abri : tout endroit de la côte que l’engin et le pratiquant peuvent aborder, sur lequel ils peuvent trouver refuge et d’où ils peuvent repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment.

Matériel obligatoire pour la pratique du Stand Up Paddle :

Les Stand Up Paddles effectuant une navigation à moins de 300 mètres de la côte ne sont pas tenus d’embarquer de matériel de sécurité.

Au-delà de 300 mètres de la côte, l’équipement obligatoire est composé de : 

  • 1 aide à la flottabilité de 50 Newtons au moins ou une combinaison portée en néoprène ou sèche. Comptez entre 50€ et 100€ pour un gilet spécifique au Stand Up Paddle. On vous conseille un gilet gonflant de type Restube pour garder de l'aisance lors de votre pratique. 
  • 1 moyen de repérage lumineux individuel étanche (type lampe flash ou cyalume), ayant une autonomie d’au moins 6 heures. 

Equipement sécurité obligatoire Stand Up Paddle

Nos conseils pour la pratique du Stand up Paddle

1. Toujours prendre le temps de vérifier votre matériel avant de partir en mer.

La liste des points de contrôle avant de partir naviguer.

  • Vérifier l'usure de leash et le système d'attache de celui-ci
  • Vérifier la pression de votre planche si elle gonflable 
  • Assurez-vous que votre planche est en bon état au niveau des collages si c'est une planche gonfable
  • Vérifier que votre ou vos ailerons soient correctement installés

2. Renseignez-vous sur les conditions météo et les courants auprès de sites spécialisés, n’hésitez pas à demander aux autres pratiquants autour de vous.

3. Faites attention : l’état de la mer peut changer rapidement. Soyez extrêmement prudent par vent de terre, car ce dernier pourrait vous entraîner vers le large.

4. Comme pour la pratique de tous les sports nautiques, le port d’un équipement individuel de flottaison (par exemple un gilet de sauvetage) ou d'une combinaison isothermique, équipé d’un moyen de repérage lumineux, est obligatoire. Cet équipement n'est pas obligatoire si vous restez dans la bande des 300 m.

5. Donnez toujours l’heure de retour prévue à quelqu’un resté sur le rivage. En cas de retard inquiétant, vos proches pourront avertir les secours.

6. D’une façon générale, respectez les règles de navigation. Dans la bande des 300 m, n’allez pas trop vite. Vous pouvez pratiquer le stand up paddle jusqu'à 2 milles (environ 3 km) uniquement si votre planche rigide fait plus de 11'6 et que votre paddle gonflable est munie d'une seconde chambre conforme à la division 240.

7. Ne faites pas de Stand Up Paddle dans des zones réservées à d’autres activités nautiques.

8. Prévoir un bout d’au moins 5 m pour être remorqué en cas de difficultés.

9. N'oubliez pas de noter votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone sur la planche. Si elle part à la dérive, les sauveteurs sauront rapidement si vous êtes en danger. Et vous pourrez aussi récupérer votre planche.

10. Ne quittez jamais votre planche. En cas de problème, elle se repère plus facilement qu’un homme à la mer.

Notre sélection de matériel de sécurité pour le Stand Up Paddle